Gouvernance locale et décentralisation: la démarche et les outils des EDIC passés à la loupe

Vue d’ensemble des participants

Le gouverneur de la Région du Nord Hassane SAWADOGO a présidé ce vendredi 22 septembre 2017 à Gourcy un atelier consacré à la révision des outils et la démarche des Espaces de Dialogue et d’Interpellation Communautaire (EDIC) mises en œuvre par l’Association Monde Rural (AMR).
Revisiter les outils et la méthodologie des EDIC en vue de les améliorer et surtout de les aligner sur le nouveau référentiel national de développement économique et social, le PNDES. Tel est selon le Coordonnateur National de l’AMR Amadou WANGRE l’objectif visé par l’atelier qui a regroupé au siège de l’Association toutes les parties prenantes de la gouvernance locale. Sous la direction du Gouverneur de la Région du Nord Hassane SAWADOGO, des maires de communes, des agents de l’administration de tutelle, des financiers, des membres de la société civile et des comités EDIC, des modérateurs, et l’équipe technique de l’AMR ont apporté leur touche à la réalisation de cet objectif. A l’ouverture des travaux, le Gouverneur a rappelé l’importance de EDIC qui à l’en croire, contribue au renforcement de la démocratie, la participation citoyenne, la bonne gouvernance et de la décentralisation par le truchement de la redevabilité. « Aujourd’hui, aucun acteur public ne devrait se mettre en marge de la redevabilité, un principe qui est au cœur de la gestion de notre gouvernement ». A-t-il ajouté avant d’inviter les participants à s’impliquer fortement dans les échanges afin d’aboutir à des propositions de nature à améliorer la conduite des EDIC. Les travaux proprement dits ont commencé par la communication de Sanibouor HIEN sur le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). Pour cet agent de la Direction Régionale de l’Economie et de la Planification (DREP/Nord), la commune est le point de départ de la mise en œuvre de ce référentiel à travers les Plans Communaux de Développement (PCD) et les cadres de concertation ou de dialogue. Avant de se retrouver en atelier, les participants ont eu droit à des communications sur la démarche et les outils des EDIC présentées respectivement par Amadou WANGRE et Félix ILBOUDO. Ainsi, les arrêtés, les tableau

Le Gouverneur de la Région du Nord félicitant AMR-B

x de présentation, et les budgets ont été analysés par les participants organisés en quatre groupes. De retour en plénière, ils poursuivront la réflexion en faisant des propositions sur les difficultés rencontrées dans
L’organisation des EDIC, les stratégies de mobilisation des ressources, et la fonctionnalité des différents comités. Comme solutions recommandées, on retiendra entre autres, la prise en compte des réalités locales, la mobilisation sociale par le ciblage des acteurs, l’inscription des dépenses dans les budgets communaux et/ou la recherche de partenaires financiers, la fusion des différents comités EDIC, la mise en œuvre d’un plan d’action pour le nouveau comité, etc. Au terme des travaux, le Coordonnateur National de l’AMR a marqué sa satisfaction pour la qualité des contributions enregistrées. Même son de cloche pour le premier responsable de la Région du Nord qui ne manquera pas de féliciter les acteurs et surtout l’AMR pour son accompagnement aux collectivités qui dure depuis 2008.Avant la clôture de l’atelier, il a lancé un appel aux maires des communes à saisir l’opportunité qu’offre l’association pour rendre effectif le devoir de redevabilité sur toute l’étendue du territoire de la région du Nord. Selon les organisateurs, les conclusions de cet atelier serviront à dynamiser les EDIC qui sont prévus se tenir dans 40 communes à travers le pays en 2018.

 

La Cellule Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *