LES AGENTS COMMUNAUX A L’ÉCOLE DU MANAGEMENT

 

Efficacité dans la délivrance des services sociaux de base

Les responsables et les agents des services communaux à l’école du management de la qualité

 

Du 23 au 24 août 2016, l’Association Monde Rural (AMR/B), a animé à siège de Gourcy un atelier de renforcement des capacités des animateurs des administrations communales sur le management de la qualité dans la délivrance des services sociaux de base. Venus des communes du Passoré et du Zondoma, ils se sont penchés sur les changements à opérer pour offrir des services de qualités aux usagers.

img_0678
FORMATION DES AGENTS COMMUNAUX SUR LE MANAGEMENT

 

Après une première session tenue en mai 2015, les responsables et les agents qui animent quotidiennement les services dans nos mairies se sont retrouvés une fois de plus avec pour objectifs de renforcer les acquis par un partage d’expériences sur la mise en œuvres des feuilles de route et aussi développer de nouvelles stratégies pour mieux satisfaire les usagers des services dont ils en ont la responsabilité. Pour Amadou Wangré, Coordonnateur National de l’AMR, rendre un service de qualité aux populations à la base est de nos jours un impératif, une exigence de la bonne gouvernance et de la décentralisation. « Si nous voulons une implication du citoyen dans la gouvernance, nous devons commencer par lui proposer un service satisfaisant » a-t-il ajouté. A l’en croire ce sont ces convictions qui ont motivé sa structure à accompagner les communes par la formation des acteurs engagés dans la meilleure délivrance des services sociaux. L’état civil, les finances, le secrétariat, la sécurité avec à leurs têtes les Secrétaires Généraux des mairies sont les principaux services concernés par le présent atelier. Venus des quatorze (14) communes des provinces du Passoré et du Zondoma, ils sont environ soixante (60) participants à prendre part aux travaux organisés autour des notions de décentralisation et de qualité des services sociaux, l’organigramme et les missions des services communaux, et surtout sur la problématique du changement ou management de la qualité avec en ligne de mire la communication inter personnelle. Les deux jours de réflexions ont également permis aux participants de faire une analyse critique de la mise en œuvre des feuilles de route dont ils se sont dotées à la session précédente. Cet exercice a permis non seulement de partager les acquis, mais aussi de relever les obstacles et d’en proposer des remèdes. C’est aussi sur cette base que les nouveaux outils ont été élaborés pour mieux répondre aux besoins des usagers des services communaux devenus de plus en plus exigeants. L’état civil est sans conteste le service le plus sollicité dans l’administration communale, et par voie de conséquence il est aussi celui qui rencontre plus de difficultés. Certains ajoutent même que son personnel est le moins qualifié car animé le plus souvent par des bénévoles. Au regard de tous ces aspects un scenario sur l’état civil a été soumis à l’appréciation des participants en vue de rendre plus opérationnels les agents dudit service. Tout comme la première l’AMR a pu réaliser la présente session grâce au soutien financier de son partenaire Broederlijk Delen, une ONG Belge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *